Comment se passe un contrôle d'arrêt maladie ?

Lorsque vous êtes employeur et que vous recevez des arrêts maladie, cela coûte cher à l'entreprise. En effet, même si vos salariés sont absents, il faut quand même leur verser des indemnités. Sans oublier que vous aurez besoin de les remplacer : soit en interne, soit en faisant appel à un intérimaire. Et là aussi ça a un coût ! De plus, la production de l'entreprise s'en trouve forcément impactée !

À quoi sert un contrôle d'arrêt maladie?

Aussi, quand vous avez des doutes sur le bien-fondé d'un arrêt maladie, il ne faut pas hésiter à demander un contrôle arrêt maladie. Il permettra de prévenir l'absentéisme et de lutter contre la fraude.

Un contrôle d'arrêt maladie se déroule toujours de la même façon :
  • un médecin se présente chez le salarié malade pendant ses heures de présence obligatoire à la maison. Ce sera entre 9 et 11 heures ou entre 14 et 16 heures. L'employé est tenu de lui ouvrir la porte et de le laisser entrer
  • le médecin va alors procéder à son examen pour voir si le salarié a réellement besoin de cet arrêt
  • un rapport complet est ensuite rédigé avant d'être envoyé à l'employeur.
Si le salarié est vraiment malade, rien ne se passe. Par contre, quand l'arrêt maladie n'est pas justifié, le salarié doit réintégrer son poste sur le champ. Son arrêt est stoppé. En attendant, son employeur cesse de lui payer ses indemnités.