Bgblg.fr » Bg santé » Association française de téléassistance : quels rôle joue-t-elle ?

Association française de téléassistance : quels rôle joue-t-elle ?

L’AFRATA ou association française de téléassistance a vu le jour en 2005. Elle regroupe plusieurs opérateurs de téléassistance adhérents et des fabricants d’équipements de téléassistance. La téléassistance représente en effet un système d’aide à distance des seniors. Quel est le rôle que joue alors cette association ? Découvrons !

Valoriser le métier de la téléassistance

L’association française de téléassistance organise la réflexion de tous les acteurs de la téléassistance présents sur le marché français. Elle coordonne leurs activités et contribue fortement à l’amélioration et à l’évolution des offres de service afin de mieux satisfaire aux besoins d’accompagnement des seniors à domicile. Par la même occasion, elle assure la veille technologique des innovations susceptibles de mieux orienter le métier. Ces orientations sont de l’ordre de la télésanté et de la domotique. Tout ceci ne pouvant être possible sans un respect scrupuleux de la déontologie, l’association française de téléassistance s’en occupe tout en obligeant les opérateurs à prendre en compte les critères de qualité compris dans la charte d’adhésion.

Écouter les personnes fragiles

L’écoute des personnes fragiles est au coeur des préoccupations de l’association française de téléassistance. Raison pour laquelle des professionnels formés sont mis à la disposition des seniors 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7. Ces interlocuteurs personnels veillent au quotidien sur près de 600 000 personnes. Ils interviennent au sein de réseaux de solidarité et traitent tous les appels rattachés à la sécurisation de ces personnes. Ils rassurent les abonnés au service de téléassistance et mobilisent très rapidement les secours en cas de besoin. Tout ceci se déroule dans le strict respect de la vie privée de tous.

Faire des propositions et apporter des suggestions

Le rôle de l’association française de téléassistance ne se résume pas à la valorisation du métier et à l’acoute des patients. Dans l’intérêt de tous, elle arrive à se constituer force de conseil, mais aussi de proposition pour tous les acteurs du système. Qu’ils agissent directement ou indirectement au sein de ce dernier, ils se sentent tous concernés et travaillent à donner corps aux propositions, aux conseils et aux suggestions de l’association.

L’AFRATA s’occupe par ailleurs de faciliter l’accès des personnes atteintes de handicap, dépendantes et âgées aux différentes aides disponibles. Ce sont notamment l’APA ou l’Allocation Personnalisée d’Autonomie et la PCH ou Prestation de Compensation du Handicap. Ce sont également les caisses de retraite de base, les communes et les caisses de retraite complémentaire encore appelées mutuelles. Pour une personne seule, le plafond d’aide est fixé à 5000 euros. Lorsqu’il s’agit d’un couple, il est ramené à 10 000 euros.

Simplifier les gammes de service d’assistance

L’association française de téléassistance veut atteindre le plus grand nombre de seniors et de personnes âgées en difficulté. Pour ce faire, elle propose d’intéressantes offres de bienvenue aux nouveaux abonnés afin de leur faciliter l’accès aux différents services. Fin 2013, elle a même mis sur pied un label qualité pour la téléassistance. Ce label s’articule autour des domaines que sont :

  • la communication et les commercialisations faites aux bénéficiaires ;
  • la réalisation des prestations par une plateforme opérationnelle ;
  • le service après-vente et les installations à domicile ;
  • la gestion contractuelle et administrative.

Par ces quatre axes, l’association française de téléassistance veut aboutir à la mise en place d’un référentiel d’évaluation des services rendus aux citoyens les plus fragiles.

Les avantages de la téléassistance pour les personnes âgées

La téléassistance pour personnes agées est un dispositif qui permet au senior de vivre seul chez lui et ceci même s’il fait partie des personnes à risque.

téléassistance pour les personnes âgées

En effet, le système permet à la personne d’avoir une sorte d’ange gardien, certes électronique, qui veille sur lui à tout moment de la journée. Il faut se rappeler que, passé un certain âge, les seniors peuvent avoir des accidents voire des malaises et rester pendant des heures à attendre d’hypothétiques secours. Or, l’efficacité des secours dépend en général de leur rapidité d’intervention et donc aussi de la vitesse à laquelle ils sont prévenus. Certes, la plupart des seniors disposent aujourd’hui d’un téléphone portable, mais ils ne portent pas forcément leurs mobiles sur eux au moment fatidique. De plus, en cas d’accident ou de malaise, il est souvent délicat voire impossible de composer un numéro, même s’il s’agit d’un raccourci. C’est là que les services de téléassistance font toute la différence.

En effet, même en cas d’accident, la personne âgée est en général toujours encore capable d’appuyer sur le bouton qui se trouve soit autour de son cou si elle a choisi l’option pendentif, soit au poignet dans le second cas. Or, cette simple pression met le dispositif en route. L’opérateur va recevoir le signal. A ce moment-là, le téléassisteur va contacter la personne par le moyen du boîtier installé dans le domicile de l’abonné. S’il n’arrive pas à établir le contact, il va de suite alerter les personnes désignées lors de la souscription au service. A défaut, et selon les cas, il va alerter les secours. Par contre, si le préposé du service d’assistance arrive à établir le contact avec la personne, il va s’enquérir de la situation et prendre les mesures qui s’imposent afin de répondre dans les meilleurs délais à la demande du souscripteur.

Savoir choisir le bon service de téléassistance

Choisir un service de téléassistance pour un senior dépend de plusieurs facteurs. Il faut d’abord s’interroger sur le mode de vie de la personne et sur les risques que sa façon de vivre peut lui faire courir.

Hantéléassistance pour les personnes âgéesds Old Old Age Elderly  - sabinevanerp / PixabayEnsuite, il faut déterminer ses besoins. Si http://www.sweetycar.fr/bien-etre-et-sante/quelle-teleassistance-choisir-pour-les-soins-dun-senior.html peut vous donner nombre de détails, il faut néanmoins en retenir les points principaux. En effet, il existe de nombreuses options et il est dès lors simple de personnaliser intégralement le service pour que la personne âgée soit totalement en mesure de l’adapter parfaitement à sa situation.

En tout premier lieu il faut que le senior puisse avoir l’assurance d’être assisté à n’importe quel moment du jour et de la nuit. Ensuite, il faut tenir compte des éventuels passages d’auxiliaires de vie au domicile. De là, en fonction de la mobilité et des facultés cognitives de la personne âgée, on va pouvoir rajouter maintes options. Si le système de base consiste à envoyer des secours en cas d’alerte, les abonnements comportent de nombreuses autres fonctions. Il y a notamment la possibilité d’installer des capteurs de mouvements qui alertent le service en cas d’absence de mouvements durant un laps de temps précis. Il est également possible de rajouter un système de détection de chutes si la personne à assister devait avoir tendance à choisir plus qu’à son tour. Les entreprises de téléassistance ne manqueront pas de répondre à toutes les questions que se posent leurs abonnés et à proposer les solutions les plus adaptées.

Une assurance tranquillité

Un système de téléassistance bien choisi est une garantie de tranquillité pour la personne âgée et sa famille. En effet, il est toujours rassurant de savoir que les proches sont sécurisés, ainsi les autres membres de la famille peuvent dormir sur leurs deux oreilles, surtout s’ils n’habitent pas vraiment près de la personne à sécuriser. Vu du point de vue du senior, c’est aussi extrêmement rassurant pour lui de savoir qu’il aura de l’aide en cas de besoin, mais sans qu’il y ait une intrusion dans sa vie. De plus, cela lui permet de préserver son autonomie et de rester dans des lieux qui lui sont familiers, et qu’il apprécie très certainement beaucoup. Il pourra ainsi garder la vie sociale qu’il s’était bâti au fil du temps, circuler comme bon lui semble ou encore inviter des amis et de la famille. Et ça aussi c’est important. En définitive, cela permet à la personne âgée de profiter pleinement de sa retraite et des plaisirs simples de la vie.